logo forum epn evs msap

Historique




Le club informatique actuel a vu le jour grâce à l'initiative d'élus de la Communauté de Commune du Pays de Saillans (CCPS) et de bénévoles qui en ont assuré la gestion. Ensuite des partenaires financiers sont venus soutenir le club : la Caisse d'allocations Familiales de la Drôme puis la Commune de Saillans.

Quelques dates :

1997-2000
Marie-Christine DARFEUILLE, maire d'Espenel, crée en 1997 la première mouture du club informatique "Microtel" basée Place Maurice-Faure dans l'Ancienne perception avec une équipe composée de : Dominique BALDERANIS, Hélène BOYER, Bernard DUPRAY, Marc GAILLARD, Laurent JOUINE et Helmut RUDOLF. Mais après dix-huit mois le club est mis en sommeil faute de moyens suffisants. Plus tard, Dominique BALDERANIS se fera le lien entre Microtel et le futur CIPS.

2001
Sous l'impulsion de Marie-Christine DARFEUILLE les élus de la CCPS montent un projet pour donner un lieu mieux approprié au club et l'incluent dans le futur ensemble immobilier du Cresta dont la construction débutera en 2003.

Mars-octobre 2003
Dominique BALDERANIS entre en contact avec Christian DE VRIEZE qui travaille avec Michel ARNAUD (vice-Président de la CCPS) sur les devis, l'aménagement des locaux et l'installation du matériel. Sous l'égide de Christian (ingénieur informatique et télécoms) et Jean-Pierre BALDERANIS un appel à la population va être lancé par la mairie et la communauté de commune pour l'installation de l'ADSL qui arrivera à Saillans début 2005.

Novembre-décembre 2003
Une équipe sous la houlette d'Annette GUEYDAN, Dominique BALDERANIS et Christian DE VRIEZE réactive l'association. Un bureau provisoire est constitué afin de préparer l'ouverture du club et l'assemblée générale entérinant de nouveaux statuts (texte présent sur le site). Raymonde DEMMER, Laurence SCHMITT & Laurent JOUINE font également partie de ce premier bureau. Pour le moment aucun budget n'ayant pu être dégagé pour son  fonctionnement, le club sera donc géré bénévolement par ses adhérents.

Janvier 2004
Ouverture du Club. Chevilles ouvrières du projet, Dominique, Annette et Christian assurent grâce à leur entente et leurs compétences les cours de manière bénévole pendant la première année. Très vite le club doit s'adapter en temps réel à des besoins qui dépassent toutes les estimations. Les prévisions d'adhésions sont dès la première séance largement dépassées. Deux séances sont organisées en catastrophe pour recevoir 52 personnes, le mince budget du club n'ayant été calculé que sur une estimation de 25 personnes.

Février à juin 2004
Très rapidement il sera procédé à l'ouverture d'un troisième cours, puis d'un quatrième et enfin on instaurera la permanence du samedi matin.
Dés ce moment il devient évident que le club ne peut plus assurer les cours de manière bénévole sur une longue période. Aussi le bureau entreprend-t-il en mars 2004 des démarches auprès de la CAF pour solliciter un soutien financier et de la Commune de Saillans à qui il propose que les enfants des écoles suivent au club une initiation à l'informatique. La création d'un poste d'animateur, de professeur et de directeur technique devient alors nécessaire. Le montage du dossier soutenu par Monique GIELLY technicienne  à  la CAF, se fait avec l'aide de Karen GUEMAN de la CCPS. Grâce au parrainage de la CAF, la vocation sociale et innovante du club est reconnue. C'est la première fois que la CAF soutient un tel projet pilote en Drôme. Sachant que la première réunion avec la CAF a eu lieu en mars 2004, il est remarquable qu'une réponse positive parvienne dès octobre et le financement en novembre.
Embauché à 2/3 de temps dès décembre 2004, Christian DE VRIEZE sera le premier salarié du CIPS.

Octobre 2004
Deuxième rentrée des cours qui se fait dans la fébrilité : 70 adhérents !
Les projets de financement aboutiront tous avec des partenariats solides et durables.
Les missions du club sont précisées.

Janvier 2005
Signature de la convention avec la commune de Saillans concernant les écoles et le centre de loisirs sous l'impulsion de sa directrice Julia REYNAUD. Désormais, 70 enfants par semaine bénéficieront des activités du club.

Novembre 2005
Signature d'une convention de partenariat avec la Mission Locale de Crest & Die pour les jeunes de 16 à 26 ans et les bénéficiaires du RMI. Cette convention, non financière, permet à un nouveau public de faire la connaissance du club en renforçant sa vocation sociale et explose le taux de fréquentation des permanences du mercredi et du samedi. Le financement de cette opération est assuré par une convention avec la Commune de Saillans ; nous recevons alors la visite d'adolescents qui hésitaient à venir au club jusqu'à présent. De ce fait, un agent de la Mission Locale tient permanence chaque premier mercredi du mois pour conseiller les jeunes et les bénéficiaires du RMI, les aider à gérer leur (ré)insertion dans le monde du travail.
Julia REYNAUD s'investit à la mise en place et à la réussite de ces journées. Le club est dorénavant un lieu qui offre non seulement une logistique mais aussi un accueil que nous espérons chaleureux. Des aménagements sont réalisés dans ce sens grâce à une subvention spécifique de la CAF début 2006.

premier trimestre 2006
Les résultats sont plus que positifs : "70 adhérents à jour de cotisation" une fréquentation des permanences du mercredi et du samedi d'environ 25 personnes par semaine. Des cours suivis régulièrement par 32 personnes. Les enfants des écoles, présents par demi- groupe, toutes les semaine, soient environ 34 élèves de l'école de Saillans. Soient plus de 90 personnes par semaine accueillies régulièrement dans les locaux du club.

2007
Embauche de monsieur Jérémie Serme, informaticien, point de départ de l’accroissement d’activités ;

2009
Obtention des labels EPI (Espace public informatique) et EPN (espace public numérique) auprès du conseil général ;

2012-2013
Début de l'activité formation professionnelle pour adultes et mise en place du PIA (Passeport Informatique Adulte).

2012
Association reconnue d’intérêt général.

Novembre 2015
Le Club informatique de Saillans change de nom et devient le Forum, Espace Public Numérique et Social